Dans ce domaine historique situé à Orange, on y mêle tradition viticole de Châteauneuf-du-Pape et viticulture biologique. Réactif aux changements climatiques, Domaine de Ferrand fait le pari de produire des vins d’équilibre et de fraîcheur dans l’une des appellations les plus chaudes de France.

Situation, historique

La création du domaine remonte à Louis XIV et la famille Bravay, représentée aujourd’hui par Philippe, a racheté le domaine il y a 4 générations. Une fois son brevet de technicien supérieur (BTS) en poche, Philippe reprend le domaine familial il y a maintenant 24 ans. Son épouse Mireille travaille au domaine et s’occupe de la partie administrative du quotidien alors qu’il s’attèle aux tâches de la vigne et de la cave. Ils travaillent en viticulture biologique depuis toujours et les vins du domaine sont vivants, vibrants et frais. 

Terroir et climat

Les Côtes du Rhône et ses 73'000 hectares jouissent d’un climat continental qui se réchauffe vers le sud, dans la région appelée "méridionale" où se situe la prestigieuse appellation Châteauneuf-du-Pape. Cette région est réputée pour ses sols parsemés de galets roulés qui redistribuent la chaleur du soleil durant la nuit. La taille des vignes est historiquement celle du ‘gobelet’, ou en forme de buisson, dont le feuillage protège les raisins d’un excès de soleil. Cette région est également influencée par un vent du nord, froid et puissant, nommé le Mistral.

Travail à la vigne

Le domaine est situé à Orange, compte 7.5 hectares de vignes en appellation Châteauneuf-du-Pape et 10 hectares en Côtes du Rhône. Philippe travaille en viticulture biologique depuis presque toujours mais ne cherche pas à obtenir de certification qui le limiterait dans ses pratiques. Les vins produits sont composés des cépages traditionnels de la région : Grenache, Mourvèdre et Syrah en assemblage pour les rouges.

La cave

Le moins d’intervention humaine est sollicitée en cave afin de garder la typicité des terroirs dans les vins finaux. Les fermentations se font à partir des levures indigènes dans des cuves inox et de béton. Les élevages s’opèrent dans des barriques de chêne, où le futur vin des Côtes du Rhône rouge repose pendant 1 an et les Châteauneuf-du-Pape pendant 2 ans avant la mise en bouteille.