Un domaine des terrasses de Larzac dans le Languedoc qui a su, ces 20 dernières années, tirer son épingle du jeu à côté de ses légendaires voisins "Les Granges des Pères" et "Daumas Gassac".

Situation, historique

Fondé en 1998, le domaine de Montcalmès est né de la volonté de Jean-Marie Pourtalié et son fils Frédéric de valoriser leurs raisins en arrêtant de les vendre aux coopératives et de façonner leur propre identité vinicole. Vingt ans plus tard, le domaine fait partie des ‘têtes d’affiche’ du Languedoc, produisant 50'000 bouteilles par an, avec deux cuvées qui reprennent les cépages de la région : Un vin rouge de l’appellation Terrasses du Larzac faite de Syrah, Mourvèdre et Grenache et un vin blanc, Côteaux du Languedoc, avec 50% de Marsanne et 50% de Roussanne. Les vins sont d’une pureté exquise et de bel équilibre.

Terroir et climat

Le Languedoc est une importante région viticole de 246'000 hectares, située dans le sud-est de la France. Elle regroupe les départements du Gard, de l’Hérault et de l’Aude qui ont tous un accès à la mer Méditerranée via leurs côtes respectives. Les sols sont très variés au travers des diverses appellations : cailloux roulés, grès et marnes, calcaires et schistes, sols argileux, poudingues, sols sableux ou molasses. La chaîne de montagne des Cévennes traverse la région et offre différents niveaux d’élévation aux vignobles reculés dans les terres. Avec son climat méditerranéen, le Languedoc offre des vins blancs expressifs et des vins rouges concentrés.

Travail à la vigne

Certifié bio depuis 2015, le domaine travaille 22 hectares de vignes au sein de l’appellation des Terrasses du Larzac. Ils labourent les terres et travaillent sur des petits rendements de 20 à 25 hectolitres par hectare pour concentrer le nectar de leurs beaux fruits. Pour la cuvée rouge, les vieilles vignes de Syrah et de Grenache d’environ 30 ans sont plantées avec une orientation au nord afin de préserver la fraîcheur des raisins. Les vignes de Mourvèdre sont, quant à elles, situées sur des parcelles plus chaudes, orientées sud, dont les sols sont parsemés de galets roulés à la mode de "Châteauneuf-du-Pape".

La cave

Les fermentations se déroulent en cuve inox et les macérations, effectuées exclusivement par pigeage, peuvent durer jusqu’à 30 jours selon la nature de la vendangeL’élevage prend ensuite la main pour 24 mois dans des barriques d’1, 2 ou 3 vins où chaque cépage est travaillé individuellement puis assemblé deux mois avant la mise en bouteille.